Au secours, l’IA débarque! (II)

Un rapport inconfortable entre RH et IA.

A priori, de nombreux professionnels des ressources humaines estiment – dans leur for intérieur – que les processus à hautes valeurs ajoutées (par exemple le recrutement d’un cadre dirigeant, une médiation subtile, la négociation d’un contrat, la gestion d’un conflit complexe, l’animation d’un conseil de direction) ne peuvent pas suffisamment être modélisés pour être traités dans les règles de l’art par un dispositif d’IA. Ou encore que ce processus soit symboliquement si important pour l’organisation (le recrutement d’un membre du conseil d’administration, par exemple) qu’il devrait être traité de façon exclusivement humanisée.

Nous souhaiterions nuancer ce point de vue en partageant deux arguments. 1. La faiblesse avérée des RH sur les éléments clés des métiers et 2. L’ambition industrielle des géants du web (GAFAM) et les avancées technologiques.

Stéphane Haefliger est psycho-sociologue, expert RH et membre de la direction chez Vicario Consulting. Document complet : HR Today 2/2020